Masques Oni Hannya - Démon Japonais du Théâtre Nô


Explorez les Masques Oni Hannya - Théâtre Nô Japonais

Le masque Oni Hannya est l'un des masques les plus emblématiques du théâtre traditionnel japonais Noh.

Ce masque aux traits déformés représente le visage d'un démon jaloux et en colère, appelé "hannya".

Le mot "hannya" vient du sanskrit et signifie "sagesse pervertie".

Selon la mythologie bouddhiste, il s'agit d'une femme qui, rendue folle par la jalousie, s'est transformée en démon ONI (ogre). Le masque Oni Hannya symbolise donc les passions humaines négatives comme la jalousie, la colère, la haine.

Ce masque très expressif est apparu au 14ème siècle dans le théâtre Noh, l'un des arts dramatiques traditionnels les plus raffinés du Japon. Les origines du masque Oni Hannya remontent au 12ème siècle, lorsqu'il était utilisé dans des danses rituelles bouddhistes.

C'est au 14ème siècle qu'il a été introduit dans le théâtre Noh par le maître de Noh Zeami Motokiyo.

Symbolique

Le masque Oni Hannya est l'un des masques les plus reconnaissables du théâtre Nô. Il représente un esprit vengeur empli de colère. Le nom "Hannya" signifie littéralement "rejet de la sagesse bouddhiste" et symbolise la jalousie, la haine et la rage.

Le masque exprime la transformation d'un esprit tourmenté en démon assoiffé de vengeance. Les traits exagérés et déformés traduisent la perte de contrôle et la métamorphose en créature monstrueuse sous l'effet de la colère.

Les cornes, les yeux révulsés, les dents pointues et la bouche tordue en un rictus menaçant sont autant d'éléments qui inspirent la peur et l'effroi.

Derrière la dimension effrayante du masque Oni Hannya se cache un message sur les dangers de la colère incontrôlée et les émotions négatives.

Le masque rappelle que la rage et la soif de vengeance peuvent transformer un être humain en monstre assoiffé de violence. Il met en garde contre les conséquences destructrices des pulsions négatives laissées libres.

Contexte historique

Le masque Oni Hannya est apparu durant la période Muromachi (1333–1568) au Japon. C'était une époque de grands bouleversements sociaux et politiques, marquée par des luttes de pouvoir sanglantes entre clans de samouraïs.

Sur le plan culturel, les arts traditionnels japonais comme le théâtre Nô ont connu un essor important. Le Nô est un genre théâtral codifié qui mélange danse, chant, prose et musique. Les pièces traitent souvent de thèmes issus de légendes ou de la littérature classique japonaise.

Le masque Oni Hannya serait donc né durant cette période foisonnante pour les arts, comme un moyen d'exprimer des émotions et des archétypes à travers le jeu masqué des acteurs de Nô. Son apparition reflète l'émergence d'un théâtre stylisé requérant des masques élaborés pour symboliser des personnages ou des états psychologiques.

Rôle dans le théâtre Nô

Le masque Oni Hannya est l'un des masques les plus importants et emblématiques du théâtre traditionnel japonais Nô. Il est utilisé pour représenter des personnages tourmentés par la jalousie ou la vengeance.

On le trouve souvent dans des pièces mettant en scène la transformation d'un être humain en démon suite à de fortes émotions négatives. Le masque est utilisé pour des rôles de femmes jalouses ou métamorphosées en démons comme dans les pièces populaires Dôjôji et Kiyotsune.

Les acteurs portant le masque Oni Hannya incarnent des personnages aux prises avec des passions violentes et destructrices. Leur jeu extrêmement stylisé et contrôlé contraste avec la nature chaotique du personnage. Les mouvements sont lents et délibérés, évoquant la menace et la tension sous-jacente.

Le masque en lui-même, avec ses traits déformés et exacerbés, renforce la dualité entre l'apparence monstrueuse du personnage et la maîtrise du jeu de l'acteur. Il représente visuellement la transformation psychologique du rôle, son humanité dévorée par des émotions incontrôlables.

Description physique

Le masque Oni Hannya se distingue par son expression terrifiante et ses cornes impressionnantes.

Il est généralement fait en bois de cyprès japonais ou de paulownia. Le bois est finement sculpté pour faire ressortir les détails du visage - les yeux exorbités, le nez froncé, la bouche tordue et les dents pointues.

Les couleurs traditionnelles sont le rouge, le noir et l'or. Le rouge profond contraste avec le noir autour des yeux et de la bouche pour accentuer l'expression de colère intense. L'or est utilisé pour les dents, les cornes et certains détails ornementaux.

Les cornes sont une caractéristique frappante du masque. Elles sortent du front et des tempes en formant des spirales ou des courbes impressionnantes. Les cornes symbolisent le pouvoir surnaturel et la nature démoniaque du personnage.

L'expression faciale du masque évoque la rage, la douleur et la folie furieuse. Les yeux révulsés, les dents découvertes et les rides du front traduisent la colère extrême. Le masque donne l'impression que le personnage est possédé par une force maléfique incontrôlable.

Fabrication

Les masques de théâtre Nô, dont le masque Oni Hannya, sont fabriqués à la main par des artisans spécialisés appelés Nō-menshi.

La fabrication d'un masque Nō est un processus long et minutieux qui peut prendre plusieurs mois.

Les Nō-menshi utilisent du bois de cyprès japonais (hinoki) pour fabriquer les masques.

Le bois est d'abord séché pendant 3 à 5 ans pour éliminer l'humidité. Les planches de bois sont ensuite découpées et assemblées à l'aide de chevilles en bambou pour former un bloc de bois brut.

L'artisan commence par sculpter grossièrement les traits et les contours du visage.

Cette étape est cruciale car elle détermine l'expression et les proportions du masque. Par la suite, l'artisan polit et raffine les détails avec des outils comme des gouges et des riflards.

Plusieurs couches de laque d'urushi, une laque traditionnelle à base de sève d'arbre, sont appliquées sur le bois.

 Chaque couche doit sécher et être poncée avant d'appliquer la suivante. La laque protège le masque et lui donne un fini lisse et brillant.

Enfin, les détails comme les sourcils, la barbe, les rides et les dents sont peints à la main.

Les cheveux sont fabriqués à partir de crin de cheval ou de soie et insérés un à un dans le masque.

Un masque Nō complet peut contenir jusqu'à 150 cheveux insérés à la main.

La fabrication d'un masque Oni Hannya ou de tout masque Nō est donc un travail méticuleux et hautement spécialisé.

Les masques sont des œuvres d'art à part entière, fabriquées selon des techniques ancestrales.

Variations

Le masque Oni Hannya a de nombreuses variations selon les régions et les styles.

Les masques Oni Hannya de la région de Kansai ont tendance à avoir un nez plus long et pointu que ceux de la région de Kantō. Les couleurs utilisées peuvent également varier.

Dans le style Ôtsuzumi, le masque a un air plus féroce avec des cornes plus proéminentes et une expression faciale très exagérée.

Le style Kanze privilégie des lignes plus douces et une apparence un peu moins effrayante.

Certaines versions régionales ajoutent des motifs supplémentaires autour des yeux et de la bouche. D'autres omettent les cornes.

Bien que l'apparence générale reste reconnaissable, ces variations stylistiques permettent d'adapter le masque Oni Hannya aux traditions locales et aux préférences esthétiques de chaque région. Elles reflètent la riche diversité du masque à travers le Japon.

Symbolique moderne

De nos jours, le masque Oni Hannya conserve une grande importance symbolique, notamment au Japon. Bien qu'à l'origine il représentait la jalousie et la colère, il est désormais perçu de manière plus positive.

Le masque évoque la dualité inhérente à la nature humaine, à la fois belle et laide. Il rappelle que chacun peut ressentir des émotions comme la jalousie, mais qu'il ne faut pas se laisser dominer par elles. Le masque invite à accepter nos parts d'ombre pour mieux nous comprendre nous-mêmes.

Dans la culture populaire japonaise, Oni Hannya est devenu un symbole de force et de détermination. On le retrouve notamment dans les mangas et animes pour représenter des personnages puissants. Ce n'est plus uniquement un visage difforme de rage, mais également un emblème de volonté et de courage.

Le masque est également apprécié en occident pour son esthétique unique et effrayante. Il est souvent utilisé lors d’évènements et de festivals liés à la culture japonaise. Oni Hannya inspire de nombreux tatouages et illustrations, fascinant par son mélange de beauté et de monstruosité.

Ainsi, le masque Oni Hannya reste primordial dans l'imaginaire collectif nippon. S'il évoque toujours des émotions brutes et intenses, il est désormais porteur d'un message positif sur la complexité de l'âme humaine.

Popularité

Le masque Oni Hannya est devenu extrêmement populaire, bien au-delà de son utilisation traditionnelle dans le théâtre Nô. Il est désormais très présent dans la culture japonaise moderne, et s'est également diffusé à l'international.

 Diffusion dans la culture japonaise et internationale

Au Japon, l'Oni Hannya est devenu un symbole culturel reconnaissable, souvent utilisé dans l'art, le design et la publicité. On le retrouve dans les mangas, les animes, les films, les jeux vidéo, etc. De nombreux produits dérivés à l'effigie du masque sont également commercialisés.

Le masque fascine par son aspect à la fois effrayant et esthétique. Il est ainsi devenu un motif apprécié pour les tatouages traditionnels japonais.

À l'international, l'Oni Hannya a été popularisé par son adoption dans la culture populaire. On le retrouve par exemple dans des films d'horreur ou de fiction. Le masque inspire les costumes et déguisements. Il est également devenu une référence récurrente dans les jeux vidéo.

L'Oni Hannya suscite toujours autant d'intérêt par son symbolisme riche et son design unique. Son aura mystérieuse et sa dimension artistique en font un objet culturel intemporel, même en dehors de son contexte d'origine.

En  Conclusion

Le masque Oni Hannya est une figure emblématique du théâtre traditionnel japonais Nô.

Derrière son apparence terrifiante se cache une signification profonde.

Le Hannya représente la jalousie, la colère et les sentiments négatifs humains transformés en démon.

Son origine remonte aux légendes des démons hindous Rakshasa, importées au Japon il y a des siècles.

Au fil du temps, le masque est devenu un symbole de la dualité entre le bien et le mal qui existe en chacun de nous. Il nous rappelle à quel point les émotions comme la jalousie peuvent nous transformer et nous posséder si on ne les contrôle pas.

Le Hannya fait partie intégrante du théâtre Nô, art majeur du Japon.

Son utilisation dans les représentations véhicule un message sur la nature complexe de l'esprit humain. Le masque nous met face à nos démons intérieurs et nous pousse à la réflexion.

Plus de 600 ans après sa création, le masque Oni Hannya demeure une figure emblématique de la culture japonaise. Il continue de fasciner par son expressivité et sa capacité à représenter l'obscurité qui sommeille en chacun de nous.


Petit Masque Oni devil Nô démon japonais en resine diable Noh Kyougen 26512

26512 - 10BIS D
Délai de livraison:24/72h sauf Point relais
Ajouter au panier

Petit Masque Oni devil Nô demon japonais en résine bordeaux diable Noh 26513

26513 - 10BIS B
Délai de livraison:24/72h sauf Point relais
Ajouter au panier

Masque Oni Hannya Nô démon japonais - Bois - Diable Kagura rouge 832

882 - AD1
Délai de livraison:24/72h sauf Point relais
Ajouter au panier

Ancien Masque Oni devil Nô demon japonais bois fait main diable bleu 25790 - M

25790 - M
Délai de livraison:24/72h sauf Point relais
Ajouter au panier

Oni devil Nô Masque demon japonais bois fait peint à la main diable doré 25811

25811 - NEP 6/18
Délai de livraison:24/72h sauf Point relais
Ajouter au panier

Masque Oni Hannya Doré - Démon Japonais du Théâtre Noh - 26023

26023 - AI
Délai de livraison:24/72h sauf Point relais
Ajouter au panier

Masque Oni Hannya Bleu en Bois - Démon du Théâtre Noh - 239

239 - BTE MB
Délai de livraison:24/72h sauf Point relais
Ajouter au panier

Masque Oni devil Nô démon japonais bois diable Noh Kyougen Kagura blanc 26972

26972 - T
Délai de livraison:24/72h sauf Point relais
Ajouter au panier

Masque Oni bleu devil Nô démon japonais bois diable Noh Kyougen 26031

26031 - D4
Délai de livraison:24/72h sauf Point relais
Ajouter au panier

Masque Oni Devil diable Noh Kyougen rouge G21

3344
Délai de livraison:24/72h sauf Point relais
DEJA VENDU

Masque Oni Devil diable Noh Kyougen bleu G12

3343
Délai de livraison:24/72h sauf Point relais
DEJA VENDU

Masque Oni devil Nô demon japonais bois diable Noh Kyougen Kagura rouge 9445

9445 - AI
Délai de livraison:24/72h sauf Point relais